REGLEMENTATION COSMETIQUES

Publié le par Esthenews

lRÉGLEMENTATION DES PRODUITS COSMÉTIQUES
 
Les principes fondamentaux sont :
- assurer la transparence du contenu des produits cosmétiques
- garantir l‘inocuité du cosmétique dans les conditions normales d‘utilisation

Présentation du nouvel étiquetage.
Les directives européennes ont fixé le cadre réglementaire suivant :
- les matières premières que l‘on peut utiliser dans les cosmétiques ont une nomenclature commune. Les ingrédients doivent être énumérées par ordre décroissant pour les substances en concentration supérieure à 1%. Les substances présentes dans l'émulsion avec une concentration inférieure à 1% peuvent être énumérés dans n‘importe quel ordre.
- les colorants : un code commun a été adopté par les pays de la CEE afin d'éviter des traductions spécifiques pour chaque pays.
- les conservateurs : utilisés pour protéger les produits et destinés à empêcher le développement des micro-organismes, doivent aussi figurer sur l'emballage.
- composition parfumante : sont désignés “ parfum ”ou “ aroma ”.

Où doit figurer l'étiquetage ?
- Il est nécessaire que l'information concernant la composition soit accessible au moment de l'achat ou de l'utilisation du produit.
- Cela signifie que la composition doit figurer sur l'emballage ou sur la notice jointe.
- Quand pour des raisons techniques (la taille du cosmétique par ex. : un crayon de maquillage) cela est impossible, un logo (index pointé sur un livre ouvert), doit figurer sur l'emballage pour informer le consommateur que la liste des ingrédients est à proximité.

Date de péremption.
- Une date de durabilité minimale est obligatoire si le produit ne peut remplir sa fonction initiale au delà d'une période de 30 mois.

Intérêt d'une telle homogénéité dans l'étiquetage.
- Cette transparence dans l'étiquetage permet à tout utilisateur de choisir son cosmétique en toute connaissance de cause : un consommateur allergique à une substance pourra tout de suite l'identifier sur l'emballage.
 

Publié dans Cosmétique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article